Le deuil, L’Iguifou, pp. 120-121

"Ce n'est pas sur les tombes ou près des ossements ou dans les latrines, que tu retrouveras tes Morts. Ce n'est pas là qu'ils t'attendent, ils sont en toi. Ils ne survivent qu'en toi... La mort des nôtres, et nous n'y pouvons rien, nous à nourris, non pas de haine, non pas de rancœur, mais d'une énergie que rien ne pourra briser... Maintenant, dit le gardien des morts, de quoi aurais-tu peur?"
Billet
'La vache du roi Musinga' en images

‘La vache du roi Musinga’ en images

Quelques photos anciennes pour illustrer ma nouvelle à lire soit dans ‘Ce que murmurent les collines’ ou ‘La vache du roi Musinga’ paru aux éditions Gallimard.
Elie Wiesel : la mémoire demeure

Elie Wiesel : la mémoire demeure

Elie Wiesel n’est plus et je me sens encore une fois orpheline. Quand j’ai émergé du désespoir, j’ai découvert ses textes comme une bouée de sauvetage:
JE M'APPELLE MUKASONGA

JE M’APPELLE MUKASONGA

  Mukasonga est mon nom. Ce n’est pas un nom de famille. Au Rwanda, le nom ne se transmet pas d’une génération à l’autre. Le père attribue un nom à chacun de ses enfants. Garçon ou fille, il portera ce nom toute sa vie et ne le transmettra pas à ses enfants. Le nom de...
Libération : De la «reforme» de «l’ortografe»

Libération : De la «reforme» de «l’ortografe»

A lire aujourd’hui dans le journal Libération, mon billet: ‘De la «reforme» de «l’ortografe»’
Umwaka mwiza 2016

Umwaka mwiza 2016

Pour cette nouvelle année 2016 recevez mes voeux les meilleurs par une batterie de tambours du Rwanda et d’ailleurs.
BIENTÔT: CŒUR TAMBOUR

BIENTÔT: CŒUR TAMBOUR

Les tambours ont-ils un cœur? Sans aucun doute, s’il s’agit des anciens tambours sacrés du Rwanda.
LA GUADELOUPE: UNE ÎLE EN QUÊTE DE MEMOIRE

LA GUADELOUPE: UNE ÎLE EN QUÊTE DE MEMOIRE

Le 10 mai dernier, le président François Hollande inaugurait, à Pointe-à- Pitre, avant son ouverture au public, le Mémorial ACTe consacré à la mémoire de l’esclavage. Le bâtiment se situe à l’entrée de la Darse, à l’emplacement d’une ancienne usine sucrière. Vu de la place de la Victoire, il scintille comme un château d’argent, une...

A mes lecteurs de Montélimar

Amis lecteurs, Un malheureux contretemps dont je ne suis en aucune façon responsable ne m’a pas permis de participer aux Cafés Littéraires de Montélimar. J’en suis profondéments affligée et vous demande de m’excuser bien que je n’y suis pour rien. Peut-être pourrons-nous nous voir le 22 novembre au festival de Privas, Images et Paroles d’Afrique....