Dans un geste de solidarité avec les jeunes migrants sans abri, en plein hiver, à ma porte, à Ouistreham, impuissante, une fois de plus , j’ai fait appel à mon écriture, mon seul recours.