Le deuil, L’Iguifou, pp. 120-121

"Ce n'est pas sur les tombes ou près des ossements ou dans les latrines, que tu retrouveras tes Morts. Ce n'est pas là qu'ils t'attendent, ils sont en toi. Ils ne survivent qu'en toi... La mort des nôtres, et nous n'y pouvons rien, nous à nourris, non pas de haine, non pas de rancœur, mais d'une énergie que rien ne pourra briser... Maintenant, dit le gardien des morts, de quoi aurais-tu peur?"
Posts tagged "L’Iguifou"
New Welsh Review 102, Winter 2013

New Welsh Review 102, Winter 2013

Dans le dernier numéro de la revue ‘New Welsh Review’, vous pouvez lire la traduction en anglais par Suzy Ceulan Hughes de ma nouvelle ‘Le Deuil’ extrait de mon recueil ‘L’Igifou’. Sur le site de la revue, vous trouverez aussi mon interview en anglais avec Suzy Ceulan Hughes. Ci-dessous le lien de l’interview: http://www.newwelshreview.com/article.php?id=645 Lien...
TWO LINES World Writing in Translation

TWO LINES World Writing in Translation

La Peur, l’une des nouvelles de mon recueil L’Igifou, a été traduite en anglais (USA) et publiée dans la revue TWO LINES éditée à San Francisco Le numéro de TWO LINES, intitulé LANDMARKS, célèbre le vingtième anniversaire de la revue et donne cinquante traductions de nouvelles et de poèmes du monde entier. Pré-commander la revue...
The Stinging Fly: Translation Issue 25 Vol. Two / Summer 2013

The Stinging Fly: Translation Issue 25 Vol. Two / Summer 2013

La revue de littérature irlandaise « The Stinging Fly » vient de faire paraître son nouveau numéro consacré à la traduction de nouvelles en anglais. Vous pourrez lire une traduction anglaise de La Faim, extraite de « L’Iguifou, Nouvelles rwandaises », parue sur le titre ‘Hunger-Iguifou’ . Ci-dessous le lien pour commander la revue: http://www.stingingfly.org/issue/issue-25
Le Litteraire.com - Isabelle Roche - 26 mai 2011

Le Litteraire.com – Isabelle Roche – 26 mai 2011

  Le 20e prix Renaissance de la nouvelle a été remis le samedi 21 mai 2011 à Scholastique Mukasonga pour son premier recueil – et première œuvre de fiction après deux récits autobiographiques. Quand Scholastique Mukasonga vient au monde, le Rwanda est déjà déchiré par des conflits intérieurs. Elle est tutsi : elle sera déportée avec...
La Dernière Heure - Laurence Dumonceau - 23 mai 2011

La Dernière Heure – Laurence Dumonceau – 23 mai 2011

Gardienne de la mémoire et récompensée (23/05/2011)   L’écrivain Scholastique Mukasonga a reçu le 20e prix Renaissance de la nouvelle pour un recueil consacré au génocide rwandais. OTTIGNIES-LLN “Aller au-delà de la souffrance, faire le deuil des siens en étant leur mémoire, en leur offrant un tombeau de papier et reconstruire un Rwanda où tout...
Le Matricule des Anges- Virginie Mailles Viard -

Le Matricule des Anges- Virginie Mailles Viard -

Légendaires Tutsis Troisième ouvrage de Scholastique Mukasonga, où l’enfance sert de porte_voix à un monde disparu.
La Provence - Jérôme Garcin - 27 juin 2010

La Provence – Jérôme Garcin – 27 juin 2010

L’HUMEUR DE JEROME GARCIN Scholastique Mukasonga, gardienne des morts    
Le nouvel Observateur - Jérôme Garcin - 24 juin 2010

Le nouvel Observateur – Jérôme Garcin – 24 juin 2010

La Tutsie de Normandie   Née au Rwanda, où sa famille fut exterminée lors du génocide, Scholastique Mukasonga vit aujourd’hui dans le Calvados et publie, en hommage à ses morts, un très beau recueil de nouvelles La vache, à Saint-Aubin-sur-Mer, est placide et laconique. Cette ruminante opulente ne connaît pas son bonheur. Elle dort sous...
Le Monde - Christine Rousseau - 16 avril 2010

Le Monde – Christine Rousseau – 16 avril 2010

  Scholastique Mukasonga, l’écriture comme un linceul LE MONDE DES LIVRES Article paru dans l’édition du 16 avril 2010   Alors qu’elle n’était qu’une enfant, Scholastique Mukasonga – qui est née au Rwanda en 1956 – entendait souvent sa mère, Stefania, répéter à ses cinq filles : « Quand je mourrai, surtout recouvrez mon corps avec...
Ouest-France - Évelyne Letribot - 21 mars 2010

Ouest-France – Évelyne Letribot – 21 mars 2010

dimanche 21 mars 2010 La rédaction a lu… Au Rwanda, l’Iguifou, c’est la faim qui « te réveillait bien avant que le jacassement strident des oiseaux annonce les premières blancheurs de l’aube ». Et ne laissait aux bergers tutsis que le souvenir du lait nourricier que donnaient leurs troupeaux. C’était avant la peur (« la peur ordinaire, celle...